Les Feux de la Saint Jean au Canigou

La dernière randonnée de l'année a été originale et de toute beauté.
L'idée était d'aller au sommet du Canigou, l'une des montagnes emblématique des Pyrénées Catalanes, d'assister à l'allumage du feu de la Saint Jean et de finir la nuit en bivouac sous tente.

C'est donc avec 12 élèves et 6 accompagnateurs que nous nous sommes retrouvés ce mercredi 23 juin au Col de Millères, au dessus du village de Fillols, pour passer deux journées en montagne.

Pour revenir sur les Feux de la Saint Jean, ils revêtent une importance traditionnelle en pays Catalan. Ces feux sont allumés dans tous les villages pour fêter l'une des nuits les plus courtes de l'année.
La Flamme qui sert à embraser ces feux est conservé toute l'année allumée à La Casa Pairal, au sein du Castillet de Perpignan.
La semaine qui précède le feu, les villages du Roussillon montent au sommet du pic du Canigou un fagot de bois ou de sarment pour enflammer le feu. C'est la Trobada.
La veille du feu, la flamme est emmenée au sommet pour la régénération. A minuit, elle se divisera et servira à allumer des dizaines de flammes qui descendrons dans toute la Catalogne pour les feux de chaque village.
Et le soir du 23, c'est le Feu de La Saint Jean, avec tous les fagots montés lors de la Trobada. Ce feu, visible de partout, sert de signal à l'embrasement de tous les feux du département.
En raison de l'affluence lors de la Trobada et de la Régénération, les routes qui permettent d'accéder au massif du Canigou sont toutes fermées à la circulation. Il faut demander une autorisation pour monter avec un véhicule, ce que nous ferons.

Au départ du col de Millères, nous mettons dans le 4x4 toutes les affaires qui pèsent lourds et qui sont encombrantes. Nous retrouverons ce véhicule près du chalet des Cortalets. Nous partirons avec des sacs beaucoup plus pratiques à porter. Mais, malgré cette facilité, le trajet sera long… Le dénivelé à franchir dans la journée est de 1900 m à la montée et 600 m à la descente !

Nous montons par le chemin qui suit la route de Balatg, le sentier coupe tous les virages de la piste forestière, ça grimpe beaucoup et tout le temps.
A midi, nous mangerons à côté du refuge de Balatg. Ensuite il reste encore une grande montée, sous la chaleur, jusqu'au Ras des Cortalets où nous retrouverons le 4x4. Heureusement que le chemin est bien ombragé.
Nous récupérons les duvets, tentes et matériel de camping et nous installons notre camp de base pas trop loin du refuge des Cortalets.

En début de soirée, départ pour le sommet et les derniers 600 mètres de dénivelés. La météo est encore très chaude.
Au dessus du Pic Joffre, nous aurons la visite d'isards et de lagopèdes.
A 21h, nous sommes tous en haut du pic. Vue superbe, météo parfaite, peu de monde, les conditions sont idéales. Nous prenons le temps de manger et même d'initier tout le monde à boire à "La régalade" !

A 22h, nous rassemblons les fagots des villages en un tas, loin de la croix sommitale. Nous avons nous aussi monté quelques fagots. Le tas est bien gros ! Et vers 22h30, ce sont les plus jeunes qui auront l'honneur d'allumer ce feu de la Saint Jean au sommet du Canigou. Baptiste, Alexis, Sylvain et Bastian glisseront les allumettes sous les branchages pour lancer le brasier.
L'ambiance est vraiment excellente, pas de vent, les flammes montent droit, le feu doit se voir de loin.
Nous resterons une heure autour du foyer, à regarder la plaine du Roussillon, à essayer de découvrir d'autres feux, à voir des feux d'artifices, à admirer les étoiles, à tenter de savoir quelles sont les lumières des villages Cerdans que l'on voit au loin.
Des randonneurs sont venus de loin, de très loin pour être là, 12 h de marche pour certains, il y a même une Australienne ravis de découvrir cette tradition. D'autres profiteront de la gigantesque braise pour se faire une grillade d'altitude.

Un peu avant minuit nous quittons le sommet, en colonne, lampes frontales sur la tête. Florent Baque est monté en VTT jusqu'à la pointe sommitale, c'est déjà un bel exploit. Mais il redescend aussi avec nous de nuit et poursuivra même la descente jusqu'au parking de départ au col de Millères !

Arrivé aux tentes, certains n'ont pas envie de se coucher. Bastian a déjà rallumé le feu de camp pour faire griller quelques Chamallows, tradition hautement Catalane !

Le matin, nous avions laissés la possibilité de dormir jusqu'à 9h30, mais dès 7h les bavardages ont repris sous les tentes. Après avoir rangé le matériel dans le 4x4, nous descendons par un autre sentier qu'à l'aller, celui du col des Voltes et son interminable suite de virages sur 800 m de dénivelé. Heureusement, à midi nous ferons un arrêt près du ruisseau de Fillols, ça a permis à certains de se rafraichir (et même plus…).

Cette belle, très belle randonnée au milieu des genets en fleurs, vient clôturer la fin des activités de l'AS APPN pour la saison scolaire 2015-2016, avec déjà, quelques idées de sorties pour l'année prochaine…

Vivre l'aventure avec les images.

template joomlatemplate joomla gratuit

En ligne

Nous avons 13 invités et aucun membre en ligne

2018  AS Collège Cerdanya Bourg-Madame   globbers joomla templates